La prostitution étudiante à l'heure des nouvelles technologies de communication : distinction, ambition et ruptures: Essais - documents (Essais-Documents) par Eva Clouet

November 20, 2018

La prostitution étudiante à l'heure des nouvelles technologies de communication : distinction, ambition et ruptures: Essais - documents (Essais-Documents) par Eva Clouet

Titre de livre: La prostitution étudiante à l'heure des nouvelles technologies de communication : distinction, ambition et ruptures: Essais - documents (Essais-Documents)

Auteur: Eva Clouet

Broché: 188 pages

Date de sortie: January 10, 2008

Éditeur: Max Milo Editions

Télécharger Lire En Ligne

Eva Clouet avec La prostitution étudiante à l'heure des nouvelles technologies de communication : distinction, ambition et ruptures: Essais - documents (Essais-Documents)

La prostitution étudiante à l'heure des nouvelles technologies de communication : distinction, ambition et ruptures: Essais - documents (Essais-Documents) par Eva Clouet a été vendu pour EUR 10,99 chaque copie. Le livre publié par Max Milo Editions. Il contient 188 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

Récemment, un syndicat étudiant estimait qu’aujourd’hui « 40 000 étudiant(e)s se prostituent en France ». La cause première en est la précarité croissante et la cherté de la vie étudiante. Cette étude, menée en 2006-2007, remplie de témoignages réels, est une description vivante de la nouveauté de cette forme de prostitution. Elle s’exerce discrètement, occasionnellement, indépendamment, à partir d’Internet, essentiellement par des jeunes femmes étudiantes qui se font appeler « escortes ».
L’enseignement de ce livre est double : d’une part, si la prostitution étudiante est d’abord liée à une situation économique précaire et des parents aux revenus modestes, elle peut être parfois vécue comme le moyen de s’émanciper d’une sexualité cadrée, d’une vie trop lisse ou encore de prendre une « revanche » sur le mythe du Prince charmant. D’autre part, cette prostitution diffère de la prostitution dite « traditionnelle » : sélection des clients, atmosphère « complice », socialisation par les différences générationnelle et de classe sociale…
Reste que pour ces étudiantes, le « choix » de se prostituer reste tributaire d’une série de cassures sociales et représentatives, fréquemment liées au pouvoir de l’argent, à l’attrait de certains signes matériels de richesse, et également à une double domi-nation : masculine et socio-économique.


Eva Clouet est actuellement étudiante en master 2 de Sociologie (« Genre et Politiques Sociales ») à l’université Toulouse II - Le Mirail.