Le bal des dézingueurs: Ce que les politiques disent vraiment les micros fermés (EnQuête) par Laurent Bazin

November 15, 2018

Le bal des dézingueurs: Ce que les politiques disent vraiment les micros fermés (EnQuête) par Laurent Bazin

Titre de livre: Le bal des dézingueurs: Ce que les politiques disent vraiment les micros fermés (EnQuête)

Auteur: Laurent Bazin

Broché: 319 pages

Date de sortie: March 9, 2016

Éditeur: Flammarion

Télécharger Lire En Ligne

Laurent Bazin avec Le bal des dézingueurs: Ce que les politiques disent vraiment les micros fermés (EnQuête)

Le bal des dézingueurs: Ce que les politiques disent vraiment les micros fermés (EnQuête) par Laurent Bazin a été vendu pour EUR 2,49 chaque copie. Le livre publié par Flammarion. Il contient 319 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

Dans ce livre truculent, rythmé par des scènes inédites et de nombreuses révélations, Laurent Bazin et Alba Ventura nous entraînent dans les coulisses les plus secrètes de la vie politique.
Tous les jours, politiques et journalistes se retrouvent à table. Dans les palais de la République ou les restaurants parisiens, off the record, bien sûr, ils participent à leur manière au grand bal des dézingueurs. Un jour, il faut d’urgence « opérer Nadine » (Morano), un autre « achever (Valls) d’une balle entre les yeux » ou se « débarrasser de Pépère » (Hollande). Nicolas Sarkozy fulmine contre « Papy » Juppé. Marine Le Pen se cherche une robe pour un gala new-yorkais. À l’Élysée, le président se rêve un destin « à la Chirac » en 2017. Tandis que Manuel Valls projette déjà de « tout régler en 2022 »…
Pendant des années, les auteurs ont noirci leurs carnets des confidences, des vacheries et des ambitions des uns et des autres. Ce livre est le fruit de cette plongée très indiscrète dans la vie politique française : un florilège de cruautés, de coups bas et de règlements de comptes.
Une comédie humaine aussi divertissante qu’inquiétante dans laquelle le vitriol coule à flot. Les grands fauves qui nous gouvernent se révèlent. Enfin, les masques tombent.